If you do not see content of CU3ER slider here try to enable JavaScript and reload the page

mercredi 9 avril 2014

Comment bâtir un observatoire Géoclip en 8 étapes ?

Voici un nouvel observatoire World Atlas, présentant des statistiques sur les pays du monde. Il s'agit d'une version actualisée de l'ancien Géomonde, construite comme France découverte, avec Géoclip O3.



L'actualisation de cet atlas mondial a été aussi l'occasion de mettre à jour le Guide de Prise en Main Rapide, qui donne un panorama global de « Comment bâtir un observatoire Géoclip en 8 étapes ? ». Ce guide décrit les grandes opérations à réaliser par l'administrateur Géoclip O3 pour construire son observatoire :
  1. préparer les fonds de carte,
  2. définir les niveaux géographiques et les vues
  3. paramétrer la cartographie,
  4. importer les données statistiques,
  5. organiser l’information en domaines et en thèmes,
  6. définir les indicateurs,
  7. créer des rapports,
  8. personnaliser l’observatoire.
Pour illustrer ce Guide de Prise en Main Rapide, voici un petit tutoriel en images :
Ce tutoriel montre comment, à l’issue de ces 8 étapes, nous obtenons notre observatoire World Atlas :
  • avec ses éléments géographiques : fonds de carte, niveaux et vues géographiques, référentiel géographique, couches principales, couches d’habillage, carte repère,
  • avec ses éléments statistiques : jeux de données, données importées, référentiel géographique, domaines, thèmes, indicateurs, portraits de territoires ou rapport,
  • avec ses éléments visuels et textuels : page d’accueil, titres, rubriques, textes de présentation, bannières, feuille de style.
Dans ce tutoriel, la méthode présentée pour importer les données statistiques s'appuie sur un simple copier-coller. Elle est tout à fait similaire à celle proposée aux utilisateurs pour importer des données personnelles dans un observatoire Géoclip O3 tel que France découverte ou World Atlas. Pour en savoir plus sur cet import de données personnelles :
Pour intégrer des données dans la base de données, l'administrateur d'un observatoire Géoclip O3 dispose également d'une autre méthode que l'import par copier-coller. Il s'agit d'un traitement par lot, à partir de classeurs structurés. Cela permet d'intégrer facilement de plus gros volumes de données et d'intégrer en même temps les méta-données associées. Un autre atout de la méthode d'intégration par lot est que le processus fonctionne aussi dans l'autre sens, pour exporter des données de la base, ce qui peut s'avérer utile dans les opérations de gestion que mène l’administrateur. 

En définitive, l'administrateur Géoclip dispose de tous les outils pour gérer en toute autonomie son (ou ses) observatoire(s) :
  • un convertisseur de fonds de cartes, pour gérer la géographie,
  • un module de gestion accessible en ligne, pour paramétrer l'observatoire,
  • une feuille de style personnalisable, pour ajuster l'aspect visuel.
Si vous avez encore des questions sur comment se gère un observatoire Géoclip, contactez-nous. Nous pourrons, si vous le souhaitez, vous proposer une démonstration, sous la forme d'une conférence web.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire