If you do not see content of CU3ER slider here try to enable JavaScript and reload the page

mardi 25 février 2014

La vague de la « dataviz »

« dataviz » pour « datavisualisation » : prenez un jeu de données, plus ou moins volumineux, et grâce à votre outil « dataviz », obtenez une représentation qui lui donne du sens. C'est toute l'ambition de Géoclip... depuis près de 15 ans : restituer des cartes et des graphiques à partir de tableaux statistiques, pour les faire parler.

La vague de la « dataviz » accompagne la vague de l'open data. Logique : plus il y a de données facilement accessibles, plus les outils de visualisation se montrent utiles. Il est donc également logique que Géoclip propose des fonctions pour rendre de plus en plus facile la visualisation des données, qu'elles soient ouvertes ou pas.
Localisation des tribunaux dans les Bouches-du-Rhône
Localisation des tribunaux dans les Bouches-du-Rhône

Nous parlions récemment de comment faire des cartes avec des points. Côté utilisateur, l'import de données ponctuelles n'était alors possible qu'à partir de fichiers au format kml. Cet import est désormais possible par copier-coller (*), aussi simplement que l'import de données statistiques géolocalisées par un code (code commune, code postal, code département, etc.)

Exemple : sur data.gouv.fr, le ministère de la justice met à disposition un fichier de données géolocalisées des structures de justice. Sur la même page, nous en proposons une réutilisation pour obtenir une « dataviz » des données proposées : une carte qui localise les différents types de tribunaux, cour d'appel, tribunal d'instance, tribunal de commerce, conseil des prud'hommes...

Voyons, pas à pas, comment faire ?

1- À partir des données téléchargées sur data.gouv.fr, extraire un tableau comportant au moins 4 colonnes : longitude, latitude, identifiant, libellé. Votre tableur préféré vous permettra d'obtenir une table telle que celle montrée ci-contre.
Il est possible d'ajouter des colonnes supplémentaires, contenant des données à cartographier. Ici, la colonne dila permet de repérer les différents types de tribunaux. Il y a 952 lignes au total.


2- Dans France découverte, ouvrir le panneau Importer un jeu de données. Plusieurs possibilités pour cela :
- soit à partir du menu charger > des données personnelles,
- soit à partir du panneau de choix d'un indicateur Consulter les données disponibles, onglet Données externes, item Importer ses propres données,
- soit, pour les habitués de Géoclip, à partir du raccourci clavier P.


3- Parcourir successivement les différentes étapes de l'import de données :
- copier-coller le bloc de données,
- lancer le géocodage,
- configurer les colonnes
- visualiser le résultat.

Il est possible de préciser le mode de représentation des colonnes supplémentaires : symboles proportionnels pour une donnée quantitative, typologie pour une donnée qualitative, comme ici avec le type de tribunal.

Il est possible également de personnaliser les différents libellés : intitulé, source, modalités et de modifier les couleurs de la représentation. 

Juste avant le dernier bouton Charger et cartographier, il est possible de sauvegarder le jeu de données importées, y compris tous les libellés personnalisés définis précédemment, dans un fichier au format TJS. Enregistrez ce fichier, nommé par exemple tjs_tribunaux.xml, cela sera utile pour la suite...

4- Copier ce fichier xml sur un serveur, dans un répertoire partagé. Il sera alors possible de lancer France découverte comme outil de « dataviz » du fichier TJS, en précisant en paramètre de l'url le chemin d'accès au fichier. Le lien pour accéder à la visualisation du fichier de données dans France découverte sera alors de la forme :
http://franceo3.geoclip.fr/index.php?tjs_file=http://mon_repertoire_partage/mon_fichier.xml
Concrètement, pour l'exemple sur les structures de justice, cela donnera :
http://franceo3.geoclip.fr/index.php?tjs_file=http://geoclip.fr/o3/data/tjs_tribunaux.xml

Nous avons déjà présenté l'intérêt du format normalisé de données localisées TJS pour permettre d'échanger entre différentes applications clientes et serveurs TJS. Dans l'exemple présenté ici, le format TJS facilite encore l'interopérabilité et le partage.

Favoriser l'échange des données dans le domaine de l'information géographique est l'objectif central de la directive européenne Inspire. Le comité de maintenance de la commission Inspire examine actuellement les possibilités offertes par la norme TJS pour proposer un service de téléchargement de données Inspire. À suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire