If you do not see content of CU3ER slider here try to enable JavaScript and reload the page

mercredi 10 avril 2013

Cartographier les résultats du référendum alsacien

Le dimanche 7 avril, les Alsaciens étaient appelés à se prononcer par référendum sur la question suivante : « Approuvez-vous le projet de création, en Alsace, d'une Collectivité territoriale d'Alsace, par fusion du Conseil régional d'Alsace, du Conseil général du Bas-Rhin et du Conseil général du Haut-Rhin ? »
Les spécialistes donnaient plutôt le « oui » favori, c'est finalement le « non » qui a eu le dessus, le grand vainqueur de ce scrutin étant l'abstention.

Pour analyser les résultats sous un angle géographique, rien de tel qu'une représentation cartographique ! Nous avons reçu pour cela l'aide de Charles Kieny, fan de la première heure de Géoclip et par ailleurs Alsacien d'origine. Ses recherches sur la toile lui ont permis de dénicher ce lien vers le site de France bleu. On y trouve une des rares cartographies à avoir été publiée dans la presse et deux fichiers pdf à télécharger avec les résultats commune par commune, en provenance des préfectures du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. A partir de là, il suffit de constituer une table de données et de l'importer par exemple dans l'Observatoire des votes :
Les résultats par commune du référendum alsacien et la carte de l'abstention
Si vous voulez vous aussi jouer avec ces données, vous pouvez télécharger le fichier referendum_alsace.xml et l'importer directement dans l'Observatoire des votes. La procédure est la suivante : ajouter un autre indicateur > onglet "données externes" > importer vos propres données > chargement d'un jeu TJS sauvegardé. Il existe également un raccourci clavier pour cela : P (comme perso) ! Ensuite, libre à vous d'explorer les données à votre guise, de personnaliser les paramètres de la représentation et d'en tirer vos propres conclusions.

Voici celles qu'en a tiré notre ami alsacien :

  • Deux Alsaciens sur trois se sont abstenus : impact de l'affaire Cahuzac ? élection purement régionale donc moins reprise par les médias ? mais peut-être aussi premier référendum du genre ?
  • Le Haut-Rhin (en bas sur les cartes) a « massivement » voté non, le Bas-Rhin ayant majoritairement voté oui : les notables haut-rhinois auraient-ils été relativement moins impliqués que leurs collègues du Bas-Rhin ? les électeurs du Haut-Rhin auraient-ils craint l’hégémonie de Strasbourg ?
L’analyse de l’abstention révèle quand même que :
  • Dans le Bas-Rhin, on a d’autant plus voté oui que l’abstention est faible.
  • Dans le Haut-Rhin,  les communes fortement abstentionnistes (Colmar et Mulhouse, y compris le bassin potassique au nord de Mulhouse) ont opté largement pour le non.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire