If you do not see content of CU3ER slider here try to enable JavaScript and reload the page

mercredi 16 janvier 2013

Géoclip mobile !

Géoclip dans la poche !
Quel est le parc de logements là où je projette de m’installer ? Quelle est la population de la commune où je me trouve, de son agglomération, de son aire urbaine ? Tarbes est-elle plus dynamique que Montauban ? Quels sont les zonages ou les périmètres englobant mon territoire ? Combien de médecins généralistes partiront à la retraite dans les 5 ans dans le bassin de santé de Lavaur ?

À ces questions, Géoclip répond depuis des années avec un simple navigateur web, par des cartes, des tableaux ou des graphiques, déployés en grand format. Mais comment accéder à ces informations si l'on est en déplacement, si on participe à une réunion stratégique, ou si l’on veut passer le temps dans les transports en commun ? Alors qu’on ne dispose que d’un smartphone ou d’une tablette tactile ?

L’équipe qui a conçu Géoclip a toujours eu le souci de rapprocher les données statistiques de leurs utilisateurs potentiels. C’est donc tout naturellement que nous préparons une version mobile de Géoclip, afin de le rendre utilisable dans tous les contextes du quotidien. Cette extension sera accessible dans sa première version à tous nos clients avant la fin de l’année 2013.

Tous les modèles de smartphones et de tablettes pourront ainsi se connecter à un observatoire Géoclip, avec un rendu adapté aux interfaces tactiles. La version de bureau, pour grands écrans, évoluera quant à elle dans un second temps, pour rejoindre à moyen terme l'écosystème HTML5.

Le portage mobile constitue un double défi technique et ergonomique. Il s'agit d'abord d'offrir une navigation fluide, malgré une bande passante plus aléatoire, tout en tirant parti d'entrepôts riches en données détaillées. Dès sa création, Géoclip s'est employé à démontrer sa vélocité en la matière. Et ensuite chaque service rendu dans l'applicatif doit être isolé, simplifié, avec un résultat concret accessible en très peu d'étapes. Ces objectifs sont stimulants.

Après une année 2012 où l'activité de la société a connu un niveau record, du fait du succès de la nouvelle version O3, l'équipe emc3 aborde 2013 avec toujours la même passion pour le partage de l'information géolocalisée.

4 commentaires:

  1. ça va décoiffer... attention les yeux !!!

    RépondreSupprimer
  2. On a hâte de voir ça! Si vous avez besoin de bêta testeur, c'est avec plaisir!

    RépondreSupprimer
  3. La fin de l'année 2013 arrive... Où en êtes-vous avec ce beau projet ?

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour votre intérêt. Au fil d'une réflexion collective et soutenue en 2013, nous avons construit le cahier des charges définitif et bâti une pré-version, Le calendrier de sortie décalé de 6 mois, soit une diffusion auprès de nos premiers testeurs plutôt printemps 2014. Les premiers tests de performance sur tablette et smartphone nous ont favorablement surpris. Plus d'infos à venir sur ce blog à l'occasion du Nouvel an.

    RépondreSupprimer