If you do not see content of CU3ER slider here try to enable JavaScript and reload the page

mardi 25 septembre 2012

Les portraits de territoire
dans tous leurs états

Les portraits de territoire permettent d'obtenir un rapport dynamique et synthétique sur un territoire d'étude. L'utilisateur peut le définir librement, à la souris, par clic sur la carte, ou par l'emploi de zonages de sélection.

Voici un exemple de délimitation avec l'outil de sélection circulaire :

Un rapport est une collection de pages imprimables au format A4, comprenant des tableaux et des graphiques.


Avec la nouvelle version O3, les rapports ont sensiblement évolué :
- plusieurs rapports thématiques peuvent être proposés au lieu d'un seul ;
- une entité ponctuelle (entreprise, station météo...) peut donner lieu à un rapport détaillé ;
- les rapports peuvent contenir des cartes statistiques, et présentent la zone d'étude sous la forme d'une carte enrichie d'un arrière-plan Google Maps ;
- les zones de référence utilisées pour mieux mettre en relief les données de synthèse d'un rapport peuvent être multiples (jusqu'à 3) et déterminées dynamiquement (zones englobant le territoire d'étude) ;
- un rapport peut utiliser des intervalles de confiance pour mieux apprécier la significativité de l'écart à une valeur de référence.

1) Plusieurs rapports thématiques
 

2)  Une entité ponctuelle (entreprise, station météo...) peut donner lieu à un rapport détaillé 
par exemple, sur la station météo de Perpignan :
 

Ce rapport est accessible à l'adresse :

3) Les rapports peuvent contenir des cartes statistiques, et présentent la zone d'étude sous la forme d'une carte enrichie d'un arrière-plan Google Maps



4) Les zones de référence utilisées pour mieux mettre en relief les données de synthèse d'un rapport peuvent être multiples (jusqu'à 3) et déterminées dynamiquement (zones englobant le territoire d'étude)

Dans le tableau suivant, 3 valeurs de référence sont proposées, l'une pour la France (zone de référence prédéterminée), 2 autres pour le département et la région englobant le territoire d'étude : 

5) Un rapport peut utiliser des intervalles de confiance pour mieux apprécier la significativité de l'écart à une valeur de référence
Dans l'exemple suivant, chaque indicateur est assorti d'un intervalle de confiance, ce qui permet d'apprécier l'importance de l'écart à la valeur de référence (ici l'Angleterre). Un jeu de couleurs met en évidence  la significativité de l'écart :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire