If you do not see content of CU3ER slider here try to enable JavaScript and reload the page

jeudi 3 mai 2012

Géoclip franchit les Alpes avec Italia Discovery

Italia Discovery, le nouvel observatoire Géoclip, vous permet de découvrir l'Italie. Il s'agit toutefois, non pas d'une Italie touristique, mais d'une Italie socio-économique : les thèmes abordés sont population, logement, emploi, territoire...
Voir Italia Discovery

Un premier projet franco-italien avait vu le jour récemment : l'Ops@map ; un deuxième est sur le point de démarrer. Ces occasions de travailler avec des Italiens, sur des données italiennes nous ont permis d'être informés de l'existence du concours Apps for Italy : "Apps4Italy è un concorso per progettare soluzioni utili e interessanti basate sull’utilizzo di dati pubblici, capaci di mostrare a tutta la società il valore del patrimonio informativo pubblico." Italia Discovery est donc l'application que nous avons présentée pour ce concours.

En France, Géoclip est depuis longtemps reconnu comme une solution puissante pour valoriser des données publiques. France découverte, et plus récemment l'Observatoire des votes, en sont les principales illustrations. Nous œuvrions pour l'Open Data bien avant que le concept s'installe officiellement et nous avons apprécié que les fonds des limites administratives communales deviennent librement accessibles.

Nous avons appris qu'un mouvement similaire est en marche également en Italie, qui vise à rendre plus facilement accessibles les données publiques. L'Istat, l'équivalent de l'Insee, publie des bases de données localisées, propres à être utilisées dans une application Géoclip O3. Comme en France, les fonds de carte sont désormais téléchargeables gratuitement. Rien ne manquait pour construire un observatoire socio-économique de l'Italie, à partir de toutes ces données.

Notre objectif en présentant Italia Discovery au concours Apps4Italy est double. Il s'agit en premier lieu de faire connaitre Géoclip en Italie. Nous sommes aussi à la recherche d'un partenaire qui, comme nos partenaires au Canada, au Chili et en Espagne, pourrait nous servir de point d'appui pour développer dans la péninsule un réseau d'utilisateurs de Géoclip.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire