If you do not see content of CU3ER slider here try to enable JavaScript and reload the page

lundi 16 avril 2012

L'Observatoire des Votes :
un outil pour l'analyse électorale

Une des déclinaisons opérationnelles de la cartographie électorale :
le rapport Verts-PS, avec un exemple au sud du Poitiers

Pour analyser le rapport entre les Verts et le Parti Socialiste, nous avons retenu l’élection qui a le plus marqué le trait, à savoir les élections européennes de 2009, où les Verts ont réalisé un score important (16,28 % des suffrages exprimés, contre 1,57 % pour Dominique Voynet deux ans plus tôt aux présidentielles de 2007).
Nous avons donc avec les européennes de 2009 un bon indicateur du poids potentiel du vote écologiste dans la gauche de gouvernement. Cette carte pourrait utilement être instrumentalisée, d’un côté comme de l’autre, lors de négociation en vue d’un accord législatif sur des circonscriptions précises.
Cette carte représente le rapport entre les voix obtenues par les Verts et le cumul des voix Verts + PS aux européennes de 2009, exprimé sous la forme d’un pourcentage.
Sur la carte, les communes en vert ont donné l’avantage aux écologistes, tandis que les communes teintées de violet ont donné l’avantage au PS.
On a, avec ce calcul simple, une représentation du rapport de force entre ces deux formations politiques, sur une élection d’ordinaire assez propice pour les écologistes.

Concrètement, regardons comment s’articulent les rapports de force dans la circonscription la plus débattue lors des dernières législatives : la troisième circonscription de la Vienne, où l’écart entre les candidats a été le plus serré de France au second tour (le socialiste Jean-Michel Clément ne l’a emporté que de 78 voix contre Gérard Herbert de l’UMP). Cette circonscription s’étend au Sud-Est de Poitiers.
On lit assez nettement sur la carte que le rapport est bon, sur cette élection particulière, pour les Verts à Poitiers et dans le Nord-Ouest du département. En revanche, plus au Sud, notamment sur la troisième circonscription, le rapport est beaucoup plus favorable au PS. Les enjeux ne semblent pas ici reposer sur le rapport Verts/PS. En revanche, les connaisseurs de ce secteur sauront expliquer pourquoi dans telle ou telle commune le vote écologiste est prépondérant, en fonction de telle ou telle personnalité, ou de tel ou tel enjeu local.
Cette carte est un zoom de la précédente, montrant le rapport Verts/PS sur un territoire (troisième circonscription de la Vienne dont le contour est représenté en rouge) très débattu aux dernières législatives de 2007, où l’écart de second tour entre la droite et la gauche a été le plus faible de France (78 voix).

Toujours sur cette circonscription comme sur toute autre, l’Observatoire des Votes permet aussi de mesurer d’un coup d’œil où se situent les abstentionnistes et les inscrits. On mesure assez facilement avec une telle carte les lieux favorables à un travail militant, de même que l’on peut croiser ces éléments avec le poids de telle ou telle force (PS, UMP, PC…).
Cette carte représente d’une part la participation aux dernières présidentielles (en aplats de couleur rouge) et d’autre part le nombre d’inscrits. Plus le rouge est foncé, plus l’abstention est forte.

Un autre élément majeur utile pour élaborer une stratégie de campagne est bien sûr le rapport gauche-droite en voix, à mettre en rapport avec le nombre d’inscrits, comme sur la carte suivante qui représente l’écart gauche-droite au second tour des présidentielles de 2007.

Cette carte représente d’une part l’écart entre les % de suffrages exprimés obtenus par Nicolas Sarkozy et par Ségolène Royal aux dernières présidentielles (bleu à l’avantage de Nicolas Sarkozy, orange  à l’avantage de Ségolène Royal). Les cercles représentent le nombre d’inscrits par commune.

Ces éléments sont une illustration rapide de la puissance de l’outil mis en place avec l'Observatoire des Votes, où chacun pourra venir librement réaliser les analyses dont il a besoin.

***
L'auteur de ces lignes est Xavier Degois, notre partenaire pour la conception de l'Observatoire des Votes en France, consultant en analyses électorales et géopolitiques au service de candidats aux élections et de médias.
Pour retrouver les cartes ci-dessus, téléchargez l'étude circo_poitiers_sud.gst et chargez-la dans l'Observatoire des Votes en France (menu charger > une étude, en haut à droite de l'écran).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire