If you do not see content of CU3ER slider here try to enable JavaScript and reload the page

mardi 24 janvier 2012

Les zones d'emploi 2010, une vue supplémentaire
dans France découverte

Le zonage des zones d’emploi, vieux de 20 ans, méritait d’être refondu. Ce fut chose faite en 2010, à l’issue d’une concertation menée entre l’Insee, la Dares et la Datar avec les préfectures et les acteurs locaux.

Si les zones d’emploi suivent le plus souvent les limites des régions, ce n’est pas une règle absolue. Ce découpage actualisé se fonde sur les flux de déplacement domicile-travail des actifs observés lors du recensement de 2006. Une zone d'emploi est un espace géographique à l'intérieur duquel la plupart des actifs résident et travaillent, et dans lequel les établissements peuvent trouver l'essentiel de la main d'œuvre nécessaire pour occuper les emplois offerts.

L’Insee a commencé à diffuser des séries longues adaptées à ce nouveau zonage, elles sont désormais valorisées dans France découverte, comme par exemple le taux de chômage par trimestre du 1er trimestre 2003 au 2ème trimestre 2011 :

Côté utilisateur :
Les zones d’emploi complètent ainsi l’éventail des vues géographiques, avec la commune, le canton, l’epci (établissement public de coopération intercommunale), le département et la région. Géoclip O3 offre des transitions fluides entre ces différents niveaux d'analyse. Un panneau expose les choix possibles, et les adapte selon la capacité des données représentées à se déployer ou pas à ces différents niveaux (voir ci-contre).

Côté administrateur :
Le gestionnaire d’un observatoire O3 a toute latitude pour gérer ses vues et ses niveaux, valorisant ses propres fonds de cartes et référentiels géographiques. Des mécanismes d’agrégations automatiques permettent de garantir la cohérence des données à de multiples niveaux, sans qu’il soit besoin de les précalculer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire