If you do not see content of CU3ER slider here try to enable JavaScript and reload the page

mercredi 4 janvier 2012

Les évolutions futures de Géoclip

Pour se projeter vers le futur, rien ne vaut un petit retour vers le passé. Début 2004, un dénommé Paul Marano laissait en pleine nuit sur notre répondeur téléphonique un message impératif, en anglais. Il m'a fallu l'écouter plus d'une dizaine de fois (en me faisaint aider) avant d'en tirer un début de signification... J'ai par la suite appris à apprécier l'accent typiquement new-yorkais de Paul. Nous avons bâti ensemble, en 2 mois, une cartographie web interactive pour l'Etat de New-York. Il m'a écrit il y a quinze jours pour un besoin de maintenance. Et j'ai constaté avec plaisir, et même une pointe d'émotion, que 8 ans après, cette réalisation était toujours opérationnelle :


C'est la pensée du jour : qui veut voyager loin choisit la bonne monture. J'y reviendrai.

O3 est la nouvelle version de Géoclip, qui est un logiciel de cartographie sur Internet. Mais plus qu'un logiciel, O3 renoue avec la vocation originelle de ses créateurs, ayant débuté à l'Insee comme rédacteurs d'études :

Faire parler les données
Car une carte statistique n'est pas toujours parlante. Il faut parfois l'aider, la rehausser quelque peu, tout en respectant son intégrité, par diverses techniques de filtrage ou de lissage. Lui adjoindre un peu de compagnie, comme une autre carte en miroir. Ou lui donner de la profondeur, avec une belle série historique. Et si elle résiste encore, l'envelopper d'un commentaire nourricier et décomplexant...

Nous continuerons avec Géoclip d'amener de nouvelles représentations et de mettre en scène de nouvelles résonances : courbes de niveaux, animées au fil du temps, anamorphoses... L'espace "Graphiques" sera développé avec des schémas de corrélation entre indicateurs, des analyses factorielles de correspondance.

Mais nous entendons aussi nourrir des dossiers thématiques autour de parcours guidés, notamment autour des échéances électorales prochaines, en France.

Collections de données prêtes à l'emploi
Pour alimenter France découverte, nous avons construit au fil du temps un entrepôt de données. A vocation interne initialement, cet entrepôt s'est révélé une précieuse ressource pour nos clients. Nous leur proposons désormais, sous abonnement, des données prêtes à l'emploi, régulièrement mises à jour, géolocalisées, documentées et organisées en séries cohérentes. Ces collections de données constituent désormais une offre à part entière. TJS, standard OGC d'échange de données sur le web, nous aide à faire circuler ces données de façon transparente. Un large échantillon est librement accessible et exportable sur France découverte.

Travail collaboratif et OpenData
Géoclip, à l'origine atlas interactif, est devenu en 2006 un outil collaboratif. C'est à cette époque que les possibilités d'importer ses propres données et de sauvegarder son travail ont été introduites. (Saluons ici l'impulsion donnée par la Régie de données de Savoie et Haute-Savoie). O3 étend les possibilités de création d'études, avec l'enregistrement d'une collection de cartes, de paramétrages plus fins et de commentaires. Nous mettrons en place une plateforme de partage d'études autour de France découverte, et encouragerons la production et la circulation de commentaires d'actualités autour de données inédites, notamment sociales et électorales. O3 intégrera en 2012 le service de catalogage CSW, compatible avec Inspire.

Version Html 5
Géoclip a dès l'origine, en 1999, tiré parti de la puissance du lecteur Flash et du langage Actionscript. Cette technologie reste aujourd'hui et de loin la plus fluide et la plus robuste, remarquablement véloce et insensible aux soubresauts des nouvelles versions de navigateur. Mais Html 5 arrive, ses ambitions sont grandes et ses premières traductions prometteuses, bien qu'encore instables. Nous avons mis en chantier une version nouvelle de Géoclip basée sur les spécifications les plus novatrices d'Html 5. Elle sera opérationnelle dès 2013, en complément de la version Actionscript, et rendra Géoclip accessible aussi sur tablettes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire